Immobilier 2018 : pas de reprise en vue cette année !

reprise immobilier au Maroc L’offre dépasse largement la demande et les transactions se font au compte-gouttes. Le mois de janvier a été très timide en termes de transactions.

Les banquiers constatent déjà une baisse de la production depuis le début de l’année». Rappelons dans ce contexte que Bank Al-Maghrib et d’autres organismes spécialisés tablent sur une poursuite du marasme de ce secteur jusqu’en 2020.




Publié le : 23/05/2018 - Mis à jour le 30/05/2018 par Jean Luc Lecorney - Immohammedia