Le blog de l'immobilier au Maroc

Nos dernières actualités


Immobilier au Maroc : Le marché s’enfonce dans la crise..Les transactions se sont effondrées depuis 2017

La présence massive des MRE qui animent le marché en été n’y aura rien changé.<p>L’immobilier s’enfonce un peu plus dans la crise après un premier semestre durant lequel les transactions&nbsp;</p>

escroquerie immobilière Bneslimane

Un promoteur immobilier a escroqué plus de 900 personnes dans la région de Benslimane

Un promoteur immobilier a escroqué plus de 900 personnes dans la région de Benslimane.<p>Il a promis à «ses clients» de construire un projet immobilier. Il aurait racketté ses victimes d’un montant total de 700 millions de dirhams. <br></p>

Retraite au Maroc les avantages et les inconvenants

Paul Delahoutre Auteur des guides "Retraite sans Frontières"

La Crise

La crise de l’immobilier au Maroc ressemble à plus d’un titre au vécu de l’Espagne en la matière

Les banques espagnoles sont passées, ainsi que les opérateurs, par des moments difficiles et chacun a pris une partie de la faute, mais l’Espagne savait que, dans tous les cas de figure, la Banque Centrale européenne était à ses côtés.

Place de Mohammedia

Vivre à Mohammedia

<p>Histoire de Mohammedia anciennement Fedala</p><p>La construction en 1951 fit de Fédala le premier et le plus moderne port pétrolier d'Afrique du Nord. Fédala a été renommée Mohammedia le 25 juin 1960 en hommage au roi Mohammed V, symbole de l'indépendance marocaine, à l'occasion de la pose de la première pierre de la raffinerie de pétrole Samir qui n’existe plus aujourd’hui..</p>

Nouvelle version de notre site internet Immohammedia

23/05/2018
Tribunal de commerce BTP

Les entreprises du BTP en grandes difficultés au Maroc

Les entreprises du BTP en grandes difficultés plusieurs mettent la clé sous la porte. Plusieurs entreprises de BTP tombées dans l’incapacité financière de continuer leurs activités sous l’effet d’une crise forte du marché immobilier.

Les prix de l'immobilier au Maroc toujours en baisse

Une baisse de 1,3% des prix de l’immobilier a été enregistrée au Maroc au dernier trimestre 2017, lit-on sur des données que viennent de publier Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

reprise immobilier au Maroc

Immobilier 2018 : pas de reprise en vue cette année !

L’offre dépasse largement la demande et les transactions se font au compte-gouttes. Les prix ont poursuivi leur baisse à Casablanca, Rabat et Tanger et se sont stabilisés à Marrakech. Le référentiel des prix de la DGI fait beaucoup de mécontents il ne correspond plus au marché actuel.

Une baisse de 1,3% des prix de l’immobilier a été enregistrée au Maroc au dernier trimestre 2017

23/05/2018

Ciment au Maroc: les prix du marché au plus bas depuis 10 ans

Les cimentiers ne sont pas au bout de leur peine. Comme nous l’avions annoncé sur nos colonnes (Cf. L’Economiste du 27 décembre 2017), le marché cimentier a clôturé l’année dernière sur une note négative. Les volumes écoulés ont régressé de 2,54% en 2016 qui était déjà une année négative par rapport à 2015.

Mohammedia Bouznika Vacances

Immobilier Mohammedia / Bouznika : regain d'intérêt pour le balnéaire

Les résidences balnéaires sont assez prisées, soit en tant que résidence principale ou secondaire ou en tant qu’investissement locatif. Face à un essoufflement du marché, beaucoup de promoteurs, qu’ils soient grands, moyens ou petits, investissent davantage ce segment. Même les amicales construisent et commercialisent des projets balnéaires (appartements, villas et lots de terrain).

Retraités français au Maroc

Les retraités Français toujours fans du Maroc - TF1 du 13 Novembre 2017

Ce n'est plus un secret pour personne. Le Maroc est un eldorado pour les retraités français. Chaque année, plusieurs d'entre eux choisissent de s'installer définitivement au pays. Et pour cause, le coût de la vie, le climat ainsi que le coût de l'immobilier y demeure très attractif.

Crise immobilière au Maroc

Maroc, la crise immobilière depuis 2011. À qui la faute ?

Depuis 2011, le secteur immobilier marocain n’arrive pas à renouer avec la croissance. Baisse du volume des transactions, stagnation des mises en chantier et essoufflement de la demande, autant de symptômes d’un secteur qui n’est pas prêt à se rétablir sur le court et moyen termes. L’intervention de l’Etat pour relancer ce secteur, notamment, en matière fiscale n’est pas, du moins, concertante. Sur ce dernier point, les opérateurs immobiliers sont unanimes : l’Etat est coupable !

Immobilier réajustement sur les prix suite à un marché immobilier en somnolence

La production tourne au ralenti mais l’offre reste très abondante. A Casablanca, les prix ont été revus à la baisse de 10 à 30%. Selon les prévisions, le manque de dynamisme devrait se prolonger jusqu’en 2020.

Banques participatives au Maroc : l'engouement et les surprises

Le mercredi 26 juillet dernier, les banques participatives ont débarqué chez nous. Très attendues, ces entités financières, se voulant adaptées à la Charia Islamia, ont connu, les premiers jours de leur lancement, un engouement inédit. Preuve de l’attrait pour ce service bancaire et financier d’une bonne partie de la société marocaine très soucieuse de son Islam. Au passage, le rapport qualité/prix compte également pour la majorité, peu importe l’origine ou la nature de la transaction bancaire.

Une baise de 2,5% du prix de l'immobilier au 1er trimester 2017

21/06/2017

Immobilier : le secteur résiste malgré une conjoncture difficile

Le marché de l’immobilier peine à reprendre des couleurs. Le ralentissement de l’activité, qui dure depuis des années, donne du fil à retordre à tous les opérateurs, dont les agents immobiliers. Après l’euphorie des années 2005 à 2010 où la production de logements, les transactions et les prix étaient en forte hausse, ce qui permettait à ces intermédiaires d’empocher des commissions conséquentes, «Aujourd’hui, l’activité tourne au ralenti et plusieurs agences connaissent de sérieuses difficultés.

Espagne : les Marocains en tête des investisseurs étrangers

Les Marocains sont de plus en plus nombreux à acheter des biens immobiliers en Espagne. Ils concurrencent fortement les ressortissants britanniques et allemands et se classent en deuxième position des investisseurs non européens sur ce marché.

Référentiel impôts Marrakech

Marrakech, enfin les impôts réajustent le référentiel

Rétablir la confiance entre le contribuable et l’administration. Voilà l’un des objectifs du référentiel des prix des transactions immobilières qui vient d’être réactualisé à la demande de l’association des promoteurs immobiliers de la région (ALPI) et de la CGEM.

Baisse de l'immobilier à Mohammedia

Prix de l'immobilier résidentiel : vers un réajustement sur Mohammedia

On constate un sérieux blocage des ventes dans le secteur des villas résidentiel sur l’année 2016 et un fort réajustement des prix de vente constaté avec une tendance à la baisse de moins 20 à 30% sur les prix souhaités par les vendeurs.